Chats domestiques

Sécurité et bien-être des chats : quelles sont les mesures à prendre ?

Au quotidien, nos boules de poils sont d’excellents compagnons et il est nécessaire de prendre de bonnes mesures pour leur bien-être et leur sécurité. Pour ses nombreux services et pour sa cohabitation, le chat est l’un des animaux de compagnie les plus adulés. Toutefois, pour profiter au mieux de cet animal, il faut encore prendre des mesures adaptées. Les principales indications pour la sécurité et le bien-être des chats !

Les besoins primaires du chat

Comme tous les êtres vivants, les chats ont des besoins primaires qui favorisent leur croissance et leur épanouissement. Pour commencer, l’alimentation tient bel et bien une place décisive. Si les chats peuvent manger la majorité des plats de leurs maîtres, ce mode d’alimentation ne leur est pas réellement profitable. Idéalement, ce régime devrait être défini par un spécialiste. En général, la ration alimentaire d’un chat se compose de

  • 50 % de viande ou poisson ;
  • 20 % de légumes :
  • 20 % de céréales.

En outre, cette alimentation doit également contenir des compléments alimentaires comme l’huile de colza. Par ailleurs, la diet doit s’adapter à leur poids, à leur âge ou encore à leur état de santé. Afin de pouvoir constamment offrir les soins appropriés à vos boules de poils, vous avez une excellente garantie avec l’assurance chat eca. Le vétérinaire représente bien la meilleure option en cas de troubles.

Aménager de bons espaces


Pour son épanouissement, le chat a nécessairement besoin d’un cadre de vie approprié. En effet, les chats sont des animaux territoriaux qui veulent constamment marquer leur présence. Alors, ils y vont de griffades, de frottements ou encore de marquage. Principalement, il faut prévoir pour son compagnon :

  • une aire de chasse ;
  • un espace de repos ;
  • un endroit pour manger.

Aussi, il est essentiel que le chat puisse faire de nombreux jeux et s’intégrer à son environnement. Avec un bon aménagement, vous vous mettrez à l’abri de griffure et de dégâts considérables sur votre mobilier.

Rester à l’écoute de son matou

Pour veiller à l’épanouissement de votre compagnon, il est essentiel de rester attentif à ses besoins. Si votre chat ne peut pas directement communiquer sur ces gènes, certains signes sont assez évocateurs. D’une part, un changement de comportement cache généralement des troubles. En outre, ces félins peuvent montrer d’autres signes comme :

D’un autre côté, un excès de salivation et des miaulements anormaux peuvent également vous alerter.

Une cohabitation optimale

La cohabitation est clairement un élément clé pour la santé de l’animal et pour la quiétude du maître. Vous devriez disposer d’un cadre sans risques pour votre chat. Aussi, prenez les mesures idoines pour rendre inaccessibles vos objets susceptibles d’être altérés. Toutefois, avec une bonne éducation dès les premiers jours de l’animal, vous saurez définir des limites à ne pas franchir.

Pour finir, dans vos intérieurs, évitez de mettre des objets qui menacent la sécurité de ces quadrupèdes. Entre autres, il s’agit de sapins, de rubans, de bougies, de fleurs ou encore de cordons électriques. Évitez que ces éléments se retrouvent proches du sol. Lorsqu’il y a des risques, remédiez-y !

Montre plus

Gérard

Vétérinaire pour un zoo français, mon grand coup de cœur va aux félins. Ils sont tellement majestueux !!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer