Lynx

Lynx Boréal

LYNX BORÉAL

CLASSIFICATION

  • Embranchement
  • Sous-embr.
  • Classe
  • Sous-classe
  • Infra-classe
  • Ordre
  • Sous-ordre
  • Famille
  • Sous-famille
  • Genre
  • Espèce
  • Chordata
  • Vertebrata
  • Mammalia
  • Tetrapoda
  • Eutheria
  • Carnivora
  • Feliformia
  • Felidae
  • Feliformia
  • Lynx
  • Animalia

LYNX BOREAL

Espérance de vie : 10 à 15 ans en liberté, 20 ans en captivité

Mesure en moyenne : 80 à 110 cm (avec la queue)

Pèse environ : 18 à 25 kg pour le mâle et 17 à 20 kg pour la femelle

LYNX BOREAL

Il s’agit du lynx boréal, aussi appelé lynx européen. Le lynx boréal ne peut pas être confondu avec le seul autre félin sauvage français : le chat forestier ou sylvestre.

 Caractéristiques physiques :

Poids : 18 à 25 kg pour un mâle et 17 à 20 kg pour une femelle

Taille :entre 80 et 110 cm sans la queue, qui mesure de 15 à 20 cm / Sa hauteur au garrot varie de 50 à 70 cm

 Durée de vie: Environ 20 ans en captivité. Estimé de 10 à 15 ans dans la nature.

 Signes particuliers:

Roux, fauve ou brun gris, avec des mouchetures noires plus ou moins contrastées.

Longs pinceaux de poils aux extrémités des oreilles. Courte queue, terminée par un manchon noir. Membres longs, allure élancée. Griffes rétractiles.

Habitat

Le lynx boréal occupe des régions forestières de basse altitude, comme les collines de Haute-Saône, les premiers contreforts de la plaine de la Bresse ou les plateaux du nord du Var.

L’étendue du domaine vital du lynx, animal solitaire, varie en fonction de l’abondance des proies : plus les proies sont rares, plus le territoire est grand. Cependant, en règle générale, le territoire d’un mâle varie entre 280 et 450 km² et entre 100 et 140 km² pour une femelle.

Concernant le Lynx des BALKANS

Autrefois considéré comme un symbole national, le lynx des Balkans est un animal qui a pratiquement disparu de nos jours. Selon des estimations effectuées par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, ce félin se bat désormais contre son extension qui est pratiquement imminente. Il resterait moins de 50 lynx des Balkans encore en vie.

La disparition du lynx des Balkans est essentiellement due à la déforestation qui a atteint de grandes proportions durant les années 1990 en Albanie. Comme ce fut le cas dans plusieurs autres pays Balkans, cette déforestation a détruit le terrain de chasse et l’habitat de ces félins. Même si la tradition du braconnage est de plus en plus réprimée en Albanie, elle a aussi joué un rôle important dans la disparition de cette espèce.

Pour préserver ces félins, de nombreux chercheurs albanais ont décidé de les suivre afin de mieux les comprendre. Le suivi qu’ils effectuent leur permet également de venir au secours de ces félins lorsqu’ils sont en danger. Cela leur permet également de lutter avec plus d’efficacité contre les éventuels braconniers.

 

Alimentation

Le lynx boréal est un véritable spécialiste de la chasse au gibier moyen

En Europe occidentale, le chevreuil représente donc la proie favorite du lynx, qu’il complète en montagne (Jura, Alpes, Vosges) avec le chamois. Les autres proies éventuelles sont les marcassins, les faons de cerf, les brebis, les lièvres bruns, les lièvres variables, les renards, les chats (forestiers ou domestiques), les marmottes et des oiseaux. Il emmène sa proie à l’abri. Il commence généralement par les parties arrière (les « gigots »). S’il n’est pas dérangé, il la consomme entièrement (hormis la peau, les gros os, la tête et les viscères abdominaux) pendant plusieurs jours de suite, du début de la nuit au matin. Entre temps, il la recouvre souvent de mousses, herbes, feuilles, neige … Les moutons ou les chèvres sont généralement laissés sur le lieu de chasse.

Enfin, contrairement aux autres grands prédateurs tels que le loup et l’ours, le lynx n’est pas charognard.

Un lynx adulte a généralement besoin de 1,5 à 3 kg de viandes par jour avec des variations.

Reproduction

Gestation : 70 jours

Portée :1 à 4 petits (généralement 2)

Le gîte se situe généralement dans une zone de falaise ou une pente raide, plus précisément dans une fissure de rochers, une souche ou un gîte parmi les éboulis. Parfois, le félin peut profiter d’une installation humaine pour mettre bas et élever ses jeunes : quelques cas ont été signalés dans les Alpes suisses, dans de vieux chalets et cabanes d’alpage.

Statut de conservation IUCN

Convention de Washington, annexe II, III et IV

(Annexe A du Règlement CE)

Au niveau de l’Union Européenne, le lynx boréal est inscrit aux annexes II, III et IV de la Directive Habitats.

Au niveau national, le lynx boréal est protégé par la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature et l’arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux mammifères (mis à jour le 23 avril 2007).

Photos

 

Montre plus

Emmanuel

Vétérinaire depuis quelques années, j'adore en particulier les félins. J'ai d'ailleurs fait plusieurs stages en Afrique du sud !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifier aussi

Close
Close