Chats domestiques

Faut-il assurer son chat ?

C’est un secret de polichinelle que de dire que les Français dans leur plus grande proportion adhèrent à l’idée d’avoir un animal de compagnie. Ce compagnon qui peut être un chien ou un chat est présent dans presque tous les foyers en France. Le chien ou le chat fait ainsi partie intégrante de la famille dans laquelle il est adopté. À l’instar des autres membres de la famille, le chat naît, vit, grandit et meurt. Ces différentes étapes de sa vie sont jalonnées de nombreuses situations que sont les maladies, les accidents ou la mort.

Si pour les humains, l’importance de l’assurance n’est plus à démontrer, il est encore difficile pour beaucoup de personnes de comprendre que leur chat a lui aussi besoin d’être assuré auprès d’une mutuelle. En effet, les frais liés aux soins vétérinaires et la gestion des cas de maladies peuvent s’avérer lourds à supporter. Mais, avec une assurance, vous pouvez faire face plus aisément à ces charges afin d’offrir le meilleur à votre animal de compagnie. C’est là tout l’intérêt d’assurer son chat.

Assurance santé pour chat : à quoi cela sert-elle ?

Si vous avez un chat à la maison, il est indispensable de prendre soin de lui lorsqu’il tombe malade. Mais ce que l’on n’envisage pas souvent, c’est le coût lié à la prise en charge des soins vétérinaires qui peuvent, dans certaines situations être difficile à gérer. Pour éviter de faire face aux mauvaises surprises au moment de payer les frais de soins, souscrivez dès maintenant à une assurance pour votre chat. Grâce à une assurance santé pour votre chat, vous bénéficiez d’un coup de pouce qui allègera ce poids financier.

Une assurance santé pour un animal de compagnie comme le chat, fonctionne comme votre propre mutuel. En fonction de la formule que vous choisissez et les options prises, l’assurance se chargera de rembourser les frais vétérinaires engagés. Il existe en France plusieurs mutuelles de santé qui s’intéressent à la vie des animaux de compagnie en proposant de nombreux services gratuits et optionnels. Notez qu’un chat assuré par son propriétaire est mieux suivi qu’un chat non assuré. Cela parce qu’il n’est pas nécessaire d’ignorer les soins à prodiguer à votre animal de compagnie. Outre cet aspect, étant donné que les soins de santé dispensés aux animaux reviennent assez chers, souscrire une assurance serait un excellent moyen de faire face grâce à la prise en charge de l’assureur.

Par ailleurs, il faut savoir que les tarifs évoluent généralement en fonction de deux principaux éléments à savoir : l’âge de l’animal et sa race. Tout comme un humain, plus un chat est vieux, plus il est vulnérable. Cependant, son degré de sinistralité est élevé ; d’où l’augmentation des primes dans le cas d’espèce.

Ainsi, les garanties des assurances pour votre chat peuvent prendre en compte :

  • Les consultations ;
  • Les frais d’hospitalisations ;
  • Les analyses ;
  • Les radios ;
  • Les interventions chirurgicales ;
  • Les anesthésies.

Assurance santé pour chat : l’interprétation de la loi sur l’obligation d’assurance santé pour les animaux

Selon les dispositions en la matière, on comprend que l’assurance santé pour chat n’est pas obligatoire. Toutefois, lorsque vous avez un animal de compagnie, vous avez l’obligation d’assumer les frais financiers liés à sa santé. En France, les personnes ayant un animal ont une obligation de soins à l’égard de celui-ci. En se référant à l’article R. 215-4 du Code rural, il est fait mention que : « est puni de la peine d’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe le fait pour toute personne qui élève, garde ou détient des animaux domestiques ou des animaux sauvages apprivoisés ou en captivité (…) de les laisser sans soins en cas de maladie ou de blessure ».

Sachez donc que si vous n’êtes pas dans l’obligation d’assurer votre animal de compagnie, au regard de la loi, vous n’en êtes pas moins responsable. Tout propriétaire d’animal de compagnie est légalement responsable des dommages matériels et corporels qu’il pourrait causer à un tiers, qu’il soit : sous votre garde, échappé ou égaré. La responsabilité qui vous incombe de réparer les dommages matériels et corporels que votre animal pourrait causer à un tiers s’appelle : la Responsabilité civile en assurance. Selon ce principe, vous devez assumer les conséquences financières des dommages subis par un tiers à cause de votre animal.

Les éléments essentiels à prendre en compte avant toute souscription

Il n’y a rien de mieux que de s’assurer que son chat évolue dans les meilleures conditions de vie. Pour cela, il lui faut bénéficier des services offerts par une assurance santé. En effet, nombreuses sont les offres fournies par les mutuelles de santé pour animaux. Toutefois, de façon générale, pour pouvoir contracter une telle assurance, il faut que votre animal de compagnie soit à jour au niveau de ses vaccins. Il doit aussi être identifié électroniquement, avoir un âge compris dans la tranche d’âge assurable.

De même, vous devez veiller à évaluer de façon précise les réels besoins de votre animal de compagnie ainsi que son degré de sinistralité prévisionnel et actuel. Une fois fait, cela vous permettra de peser les « pour » c’est-à-dire le remboursement, etc., et les « contre » c’est-à-dire les matières qui ne sont pas prises en compte que vous propose le contrat d’assurance que vous allez souscrire en fonction de votre évaluation.

En ce qui concerne le remboursement, certaines sociétés d’assurance proposent des mesures simples. Pour en bénéficier, vous devez avoir amené votre chat en consultation chez votre vétérinaire. Ce dernier après la consultation posera son diagnostic au regard de ce que présente la situation sanitaire de l’animal. Ensuite, vous devez faire remplir votre feuille de soins par le vétérinaire. Cette feuille de soin annexée de la facture doit être alors transmise à votre assureur depuis votre espace client. Si tout est conforme aux exigences, vous recevrez votre remboursement par virement bancaire. Les formules d’assurance pour chat proposent également un forfait prévention pour prendre en charge les frais de vaccination, l’achat d’antiparasites, la stérilisation de votre animal, etc.

À quel moment adhérer à une assurance santé pour votre chat ?

Vous ne devez pas attendre que votre chat soit souffrant ou déclare une maladie pour souscrire une assurance santé pour lui. Cependant, selon l’âge, la race et ses antécédents médicaux, votre chat aura accès ou non à une assurance santé. Il y a des délais de carence qui sont souvent mis en place à la souscription, car les assureurs souhaitent limiter les abus et les souscriptions pour des actes médicaux déjà prévus.

Afin de choisir le meilleur contrat pour votre chat, vous pouvez faire recours au comparateur qui vous aidera à savoir combien cela coûte. Ainsi, vous permettrez à votre chat de vivre mieux et plus longtemps.

Assurance pour chat : comment choisir ?

Assurer son chat auprès d’une mutuelle pour animaux de compagnie permet de prendre soin de la santé de son petit compagnon tout au long de sa vie. Il faudrait donc l’assurer le plus tôt possible. Les compagnies d’assurance spécialisées proposent plusieurs types de contrats. Ce qui offre la possibilité de choisir une couverture parfaitement adaptée aux besoins réels de l’animal et au budget dont vous disposez.

En général, les solutions proposées sont des solutions sur mesure permettant au propriétaire de l’animal de choisir les garanties qui conviennent le mieux à son chat. On note diverses formules bien distinctes les unes des autres. Par exemple :

  • La formule de base : elle se révèle comme la plus économique et offre une prise en charge des dépenses à une certaine hauteur (entre 40 et 50 %) pour les frais d’hospitalisation, les actes chirurgicaux, les analyses, les examens d’imagerie suite à un accident ;
  • La formule light : pour une prise en charge de 60 % au moins ;
  • La formule Confort ou Premium : il s’agit là d’une solution intermédiaire qui permet au propriétaire de se faire rembourser entre 70 et 90 % que ce soit pour des actes vétérinaires liés à un accident ou à une maladie. Cela couvre aussi la chirurgie, les bilans, les analyses et tout type d’examens, les médicaments, etc. ;
  • La formule optimale : c’est le niveau élevé en matière d’assurance chat puisqu’elle offre des garanties étendues et une excellente prise en charge de l’ordre de 100 % des dépenses engagées, suite à un accident ou une maladie. La formule optimale prend aussi en compte les frais d’euthanasie et d’inhumation. Dans certains cas, vous pouvez recevoir un capital à la mort du chat pour pouvoir acquérir un nouveau chat si vous le souhaitez.

Il existe par ailleurs un « forfait prévention » qui peut être ajouté à l’une des formules proposées afin de permettre à votre chat de bénéficier d’une meilleure couverture sanitaire. Le forfait prévention permet d’être remboursé des dépenses liées à la vaccination, au bilan de santé, au détartrage, l’alimentation thérapeutique, la stérilisation, etc.

En somme, tout comme les membres de la famille, votre chat devient un membre à part entière du foyer. Et vous avez l’obligation de vous occuper de sa santé. Les frais liés à ces charges peuvent être difficiles à supporter en raison des particularités liées à votre compagnon. La solution la mieux indiquée dans ce cas est l’assurance santé. Pratique et économiquement rentable, elle vous permet d’offrir les meilleures conditions de vie à votre chat.

Montre plus

Gérard

Vétérinaire pour un zoo français, mon grand coup de cœur va aux félins. Ils sont tellement majestueux !!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close