Les conséquences inattendues du Brexit sur les zoos anglais

Sources: Liberation – 07 Avril 2017

En quittant l’Union européenne, le Royaume-Uni sortirait en même temps d’un programme permettant à ses zoos d’échanger avec ceux du continent.

Nouvel effet inattendu du Brexit à l’horizon: les zoos anglais craignent désormais pour leur bon fonctionnement. C’est qu’en sortant de l’Union européenne, le Royaume-Uni serait d’office radié du programme de protection européen pour les espèces menacées (EPP). «Toutes les espèces pourraient potentiellement être affectées», concède au Guardian Kirsten Pullen, directrice de l’Association des zoos et aquariums britanniques et irlandais. LF

Actuellement, l’EPP permet une liberté totale de mouvements pour les animaux au sein des pays de l’UE. Des échanges sont ainsi régulièrement réalisés entre les zoos et aquariums européens. L’exemple le plus médiatisé fut sans doute celui de Joao, un tigre de Sumatra transféré en 2013 d’un zoo d’Allemagne vers celui de Dudley, près de Birmingham.

 

De même, six requins zébres de l’aquarium de Hull, dans le Yorkshire, sont censés prendre ce mois-ci la destination de cinq aquariums différents à travers l’Europe. L’objectif de ce programme, mis en place en 1985 et regroupant aujourd’hui plus de 200 parcs animaliers à travers 28 pays, reste inchangé : il vise à réguler et à favoriser la reproduction animale au niveau européen.

BRACONNAGE & TRAFIC              FAUNE A CHAUD               BIODIVERSITE